IV

printemps de la poésie

Home is

avec:
Hope Curran, Ingrid Boyer, Katie Summers
nombre de vues:
65
mots-clefs:
clip poétique, performance, 2021, féminin, nature, art/poésie, lieu

Tout a commencé grâce à un poème. Les mots écrits se sont transformés en chanson. La chanson s’est muée en danse. Alors que les nouvelles parlent de pandémie et de chaos, nous avons créé dans la solitude. Hope Curran, une Américaine vivant à Paris, a écrit sur la « maison » pendant le confinement, tout en travaillant sur son mémoire à la Sorbonne. Ingrid Boyer, une musicienne vivant en Suisse, a vu le travail de Hope et a transformé son poème en chant choral enregistré dans une église, pendant le confinement chez ses parents à Versailles. Hope a envoyé, de l’autre côté de l’océan, l’enregistrement à Katie Summers, une danseuse qui a chorégraphié une danse et l’a filmée sous le soleil et dans la maison de son enfance en Californie. 
La pièce devient ainsi collage poétique de trois jeunes artistes, vivant dans des contextes différents tout au long de la pandémie. Elles ne se sont jamais rencontrées physiquement, mais réalisent ce clip en ligne, selon une connexion et une sensibilité communes.

6e édition, 20 mars - 3 avril 2021