IV

printemps de la poésie

Soirée Close Poetry: présentation de "Par ailleurs / Rivières, tracteurs et autres poèmes"

avec:
Pablo Briones, François Debluë, Alain Rochat
nombre de vues:
3
mots-clefs:
clip poétique, captation d'événement, 2021, masculin, art/poésie

Tapis rouge. Le Printemps de la poésie a proposé une soirée de gala ouverte à tous sur Zoom, pour la Première des cinq courts-métrages issus du projet « Close Poetry », soutenu notamment par Pro Helvetia.

Le projet « Close Poetry » expérimente une nouvelle forme d’anthologie poétique en livrant les œuvres de poètes en Suisse romande au regard créatif de réalisateur-rice-s suisses. Leur défi : composer un clip à partir de deux poèmes mis en voix par des comédien.ne.s et traduire leurs impressions de certains hauts-lieux de la poésie helvétique. À la manière d’une promenade lyrique en cinq mouvements, le Printemps de la poésie présente pour la première fois ces capsules poétiques et cinématographiques inédites qui déclinent, en voix et en images, le thème des paysages urbains, naturels ou industriels.

À cette occasion, les poètes discutent avec les réalisateurs. Comment les cinéastes s’emparent-ils de la matière du poème ? Quelles difficultés ont-ils rencontrés ? Les poètes se reconnaîtront-ils dans cette prise de position cinématographique ? Images, montages, collages, rythmes sont autant de moyens d’expression partagés dans le cinéma et la poésie contemporaine. Pourtant, leur mise en commun impose parfois des choix puisque le poème et le langage filmique se doivent de coexister et de convaincre. À vous de juger !

Ici: la présentation de « Par ailleurs / Rivières, tracteurs et autres poèmes », avec Pablo Briones, François Deblüe, poète, Alain Rochat, poète; et Nicolas Wittwer, chargé de communication et presse du cinéma CityClub Pully, modérateur de l’événement. 

Pablo Briones

Né en Argentine en 1983, Pablo Briones est réalisateur, monteur et chef opérateur basé à Genève. Dans le cadre de son master en cinéma à l’ECAL/HEAD, il réalise À Beira de Lisboa (Mikeldi d’argent ZINEBI’55, 2013) et A Barca (Visions du Réel, 2015). En 2016, sous la tutelle d’Abbas Kiarostami, il réalise Pezcal (Locarno, 2016), à la base de son premier long-métrage Baracoa (Best Doc Award Nominee Berlinale’69, Prix du Public Festival de Málaga, Youth Award Sheffield DocFest, 2019). Parallèlement à son travail artistique, il intervient régulièrement au département de cinéma de la HEAD.

Il met en vidéo les poèmes Par ailleurs de François Deblüe et Rivières, tracteurs et autres poèmes d'Alain Rochat, lus par Shin Iglesias et Michel Voïta, 2021.

François Debluë

Né en 1950 près de Lausanne et vivant actuellement à Rivaz, François Debluë est enseignant, écrivain et poète. Publiant des proses, des récits et un roman, il publie principalement des recueils poétiques, notamment Par ailleurs (2012), Pour une part d’enfance (2017), ou Poèmes de L’Anneau d’Or (2018). Il travaille aussi sur un projet de drame lyrique pour chant et instruments sur le thème d’Écho et Narcisse ; et sur un recueil en collaboration avec un peintre.

Alain Rochat

Né à Lausanne en 1961, Alain Rochat est enseignant de français, conseiller municipal, co-directeur des Éditions Empreintes, et poète. Il publie notamment Rivières, tracteurs et autres poèmes (2018), Dire que ventre (2013), Orients (2000) ; et co-réalise les projets pluridisciplinaires Litanies des villes meurtries (cantate électrique, 2016) et C’est un peu d’eau qui nous sépare (opéra, 1989). Il obtient également le Prix C. F. Ramuz (1993) pour Fuir pour être celui qui ne fuit pas.

6e édition, 20 mars - 3 avril 2021